Comment se préparer à un examen d'anglais ?

L’examen d’anglais se rapproche à grand pas ? Vous ne vous sentez peut-être pas prêt ? Comment mettre toutes les chances de son côté pour passer cet exam’ les doigts dans le nez ?

exam

 

Nos élèves se posent mille questions avant de se lancer dans des épreuves comme le TOEIC, le TOEFL ou le BULATS (et j’en passe). Parce que nous les accompagnement quasiment main dans la main, on a forgé une super expérience de préparation.  

 

On vous donne donc le nectar des conseils pour que le jour J vous soyez dans les meilleures conditions pour réussir votre examen. 

 

Organiser ses révisions

C’est un classique : lorsqu’on apprend une nouvelle langue, il faut organiser ses révisions. Et c’est encore plus important quand votre objectif est fixé à une date précise.

Première question à se poser : 

Quel est le niveau que je veux atteindre ?

 

Deuxième question à se poser :

Quelle est la date à laquelle je veux passer mon examen ?

 

Troisième question à se poser :

Quel programme dois-je mettre en place pour atteindre cet objectif ? 

 

Quatrième question à se poser :

Est-ce que c’est réaliste et acceptable ? Est ce que je vais réellement pouvoir atteindre cet objectif dans le temps qui m’est compté ?

Vous retrouverez des parties de l’objectif SMART. 

 

Si vous voyez où je veux en venir, un programme intelligent et bien organisé est un programme qui est réaliste et acceptable. Vous pourrez travailler convenablement (et non dans l’urgence) pour atteindre un objectif qui vous remplira de joie. 

 

Oui se fixer un objectif inatteignable renforcera votre sentiment d’échec même si le chemin parcouru est incroyable. 

 

Deux petits conseils : 

  • demander l’aide d’un professionnel pour créer votre programme d’apprentissage d’anglais, 
  • Créer un calendrier avec des tâches à réaliser pour vous garder motivé et organisé. 

 

Se renseigner sur le déroulement de l’examen

Il est important de se renseignement sur le déroulement de l’examen que vous allez passer. Si vous passez le TOEIC ou le TOEFL, il faut savoir que les stratégies sont différentes.

Dans le cas du TOEIC par exemple, c’est un jeu de vitesse où l’objectif est de prioriser ce que l’on sait déjà pour avancer vite. On se sent vite surmener par les questions compliquées et y porter trop d’attention va influencer votre dynamique.

Le TOEFL, le BULATS et bien d’autres ont aussi leurs avantages et inconvénients.

Notre conseil : 

  1. Récupérer un maximum d’information sur le déroulement de l’examen : Quel type de questions ? Combien de temps ? Il y a t’il des pauses ? 
  2. Se renseigner sur les stratégies des anciens élèves sur Internet
  3. Créer sa propre stratégie en fonction des conseils trouvés et de la connaissance de ses qualités et capacités. 

 

Passer des examens blancs

Quand vous aurez suffisamment d’informations sur l’examen que vous allez passer, il est temps de passer l’examen blanc.

Rome ne s’est pas faite en un jour, c’est en forgeant qu’on devient forgeron, c’est en se mettant en condition et en répétant qu’on devient un pro de l’anglais !

 

Oui… La troisième expression n’existe pas vraiment ! Mais vous comprenez très probablement ce que je veux dire.

Vous devez vous approprié l’examen comme si vous y étiez pour que le jour J vous soyez dans les meilleures conditions psychiques et mentales. Vous gagnerez en confiance et vous ne serez pas surpris pas la difficulté des questions. 

 

Vous trouverez sûrement des examens blancs (gratuits ou payants) sur le site de l’organisateur. Vous pouvez aussi vous adresser directement auprès d’un organisme de formation. 

 

Être en forme le jour de l’examen

Un conseil très important, surtout pour les élèves qui stressent ou angoissent avant chaque début de session d’examen.

On a bien sûr tous un rituel de préparation : une bonne nuit de sommeil (pour ceux qui trouvent le sommeil…), un bon petit déjeuner, des dernières révisions en urgence, …

 

On est tous différents et s’adapte en fonction. 

 

Ce qu’il y à savoir : 

  • Vous pouvez jeûner le matin si l’examen se déroule avant midi. Ce conseil vaut surtout pour ceux qui prennent un petit-déjeuner très sucrés, vous allez avoir le coup de barre des 11 heures assurés !
  • Prenez de l’eau et un peu de chocolat pour vous garder hydraté et vous booster après une heure d’examen. 
  • Méditez la veille au soir pour avoir un sommeil réparateur (et ne manger pas trop !)
  • Evitez les révisions de dernières minutes, les informations s’inscriront dans la mémoire à court terme ce qui va court circuiter votre bonne réflexion.

 

Ajouter une récompense

Un conseil bonus : mettez-vous une récompense à la fin de l’examen. Quel que soit le résultat, profitez d’un petit plaisir, de quelque chose qui vous met en joie.

On voit parfois les examens comme quelque chose de terrible. Ce n’est pas le cas ! Ajoutez un sourire à ces situations stressantes pour changer vos croyances et paradigmes. 



Jordan Jeandon

Jordan Jeandon

CMO & CoFondateur

Débloquez votre anglais en 3 mois seulement grâce à la MasterClass Neil Armstrong

Articles récents