Le Cahier des Coachs

Cahier des coachs

Depuis plus de 4 ans, les Mentors d’Ayni accompagnent, guident, conseillent et coachent les élèves.

On leur a demandé les techniques qu’ils mettent en place auprès de leurs protégés pour assurer de progresser sans jamais perdre sa motiv’ !

Voici le résultat :

 

10. Prenez des cours !

On sait tous que pour un abonnement à 20 euros par mois, on est capable d’oublier pendant des mois entiers d’aller à la salle.

En revanche, si vous assistez à des cours avec un enseignant et un groupe, vous avez beaucoup plus de chances de vous motiver !

 

09. Apprenez avec un correspondant

Adieu la procrastination !

On a tous remis au lendemain des exercices d’anglais. #TMTC

Mais avec un échange de langues en ligne, tout est différent. Vous avez rendez-vous avec votre correspondant sur Skype. Vous savez au fond de vous qu’il est déjà en ligne à vous attendre. Vous n’allez quand même pas le planter là ?

L’idée nous traverse l’esprit, ça arrive même aux plus motivés d’entre nous. Mais il faut se lancer. Après seulement 2 minutes de “Hey, how you doin’?”, on oublie toute notion du temps. Il est déjà 22:00 ! Ça fait 1 heure et demi que vous parlez en anglais. Vous avez même fini par rater l’appel de votre maman adorée…!!

👋 Petit conseil : à la fin de votre échange, définissez le jour et l’heure du rendez-vous suivant.

 

08. Mesurez votre progression

Ressentir une vraie progression, voir des résultats concrets, voilà ce qui donne du sens à ses efforts d’apprentissage de l’anglais. Ça nous donne envie d’aller même plus loin.

Mais comment voir cette progression ?

Petite analogie de la vieillesse

Personne ne remarque qu’il a vieilli avant de retomber sur une photo Facebook d’il y a 10 ans ! Qui peut comparer son visage dans le miroir entre aujourd’hui et hier ?

C’est un processus que l’on ne peut pas remarquer si on ne mesure pas son développement.

👋 Petit conseil : chaque mois, enregistrez-vous à l’oral, faîtes un test de niveau, … Trouvez une base pour comparer vos résultats et mesurer votre progression sur le long terme.

 

07. Soyez suivi par un mentor/coach de langue

Pourquoi les sportifs sont aujourd’hui capables de se dépasser physiquement et d’exploser de nouveaux records chaque année ?

C’est grâce à la partie cachée de l’iceberg, les meneurs de l’ombre : les coachs et mentors ! Des personnes qui se dévouent pour mettre en lumière leurs élèves ! Pas de médailles pour eux mais une grande fierté de voir leurs poulains progresser.

Le mentor ou coach de langue est une personne ayant déjà emprunté le chemin que vous êtes en train d’emprunter.

- Il vous conseille en fonction de son expérience et vous évite de prendre des détours.
- Il vous demande seulement de lui faire confiance.
- Il vous encourage car son objectif est votre réussite !

👋 Petit conseil : que ce soit pour les langues ou un autre objectif, trouvez votre mentor. Vous économiserez du temps, de l’argent et des efforts !

 

06. Programmez-vous des rappels marrants

À l’instar d’avoir un coach personnel, devenez votre propre coach ?

Programmez plusieurs alarmes dans la semaine avec des messages encourageants.

👋 Petit conseil : enregistrez des messages vocaux du type “Allez Camilla, c’est le moment de faire ton exercice d’anglais” pour remplacer la sonnerie d’alarme.

 

05. Récompensez-vous 🥕

Se donner pour objectif un résultat c’est bien, mais la carotte c’est mieux. “Dans 3 mois, si j’atteins le niveau B1, je pars 3 jours pour visiter Londres !”

C’est bien mérité !

👋 Petit conseil : chez Ayni, on offre à nos élèves des réductions pour profiter de voyages linguistiques, des abonnements à des journaux anglophones, ...

 

04. Accordez-vous une pause

Ça peut paraître paradoxal, mais plus on s’accorde de vacances, plus notre productivité augmente ! Je dis ça dans la limite du raisonnable bien sur. Qui est réellement productif avec 364 jours de vacances par an ?

En tout cas, c’est un bon moyen de se récompenser de ses efforts !

👋 Petit conseil : Prenez une semaine de pause tous les 3 à 4 mois.

 

03. Gardez la pêche

On remarque que des élèves stoppent soudainement leur apprentissage sans raison. Et en décryptant leurs messages, on se rend compte qu’ils ont abandonné à cause d’une petite faute de parcours : sauter un cours, un exercice, un échange de langue, …

Ne soyez pas trop dur envers vous-même. Pas de honte, pas de reproche !

👋 Petit conseil : La semaine parfaite n’existe pas. Gardez votre motivation pour comprendre pourquoi ce faux pas : manque de temps, manque de motivation, … ?

 

02. Travaillez votre confiance en soi

La confiance en soi n’est pas un don du ciel : ça se travaille !

Vous avez probablement déjà ressenti un sentiment de malaise dans la prise de parole. La situation devient si gênante qu’on a qu’une envie : partir ou se faire tout petit.

Pourtant, c’est lorsque l’opportunité de parler en anglais se présente, qu’il faut prendre la parole !

Voici 3 exercices pour regagner en confiance :

1. Valorisez-vous, encouragez-vous avec des messages personnels 
2. Fermez les vieux dossiers (profs qui martyrisent, situation de perte de contrôle, …)
3. Reconnaissez votre progression et vos accomplissements

 

01. Amusez-vous !

“Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie”

Confucius donnait déjà le meilleur conseil : choisissez des exercices que vous aimez et vous n’aurez pas à apprendre l’anglais un seul jour de votre vie !

👋 Petit conseil : Si ce n’est encore fait, découvrez votre profil d’élève. Nous vous recommanderons des exercices d’anglais adaptés.


 

👉 Et vous ? Comment vous motivez-vous ?

Postez votre technique en commentaire !

Si elle n’est pas recensée dans notre classement, on l’ajoute et on lui donne votre nom.

Jordan Jeandon

Jordan Jeandon

CMO & CoFondateur

Débloquez votre anglais en 3 mois seulement grâce à la MasterClass Neil Armstrong

Articles récents