Comment travailler à l'étranger avec le PVT ?

Vous avez peut-être déjà entendu parler du PVT ? Non ce n’est pas le Panneau photovoltaïque thermique ni la Protéine végétale texturée, mais bien évidemment le Programme Travail Vacances !

12-1

 

On l’appelle aussi Permis Vacances-Travail, Visa Vacances-Travail (VVT) ou Working Holiday Visa (WHV) en anglais, … 

 

Bref ! 

 

C’est l’ensemble de visas temporaires permettant à leurs détenteurs de voyager dans différents pays étrangers tout en y travaillant.

 

Le PVT en résumé c’est l’occasion pour les jeunes de se faire une première expérience à l'étranger, d'autant qu'il est relativement simple à obtenir. Les conditions d'obtention sont quasiment les mêmes d'un pays à un autre

 

À savoir, certain PVT sont soumis à des quotas comme le PVT Canadien. 

 

Et puis si vous n’avez pas envie de travailler, le PVT est avant tout une façon simple de découvrir un autre pays, une nouvelle culture dans une optique de « vacances », tout en pouvant les financer grâce à des boulots. 

 

Certains partent en PVT pour travailler dans leur domaine et augmenter leur expérience professionnelle, d'autres partent à l'aventure et se contentent de différents petits boulots.

 

Mais c’est surtout un excellent moyen de perfectionner son niveau en anglais ! (Toute cette intro pour en venir à ça ?!?)

 

Et bien oui ! Mieux vaut tard que jamais !

 

Le PVT c’est l’occasion en or de partir quand on a moins de 30 ans (environ) pour visiter un pays, rencontrer sa population, apprendre sa culture et sa langue. 

 

Totalement en immersion, il ne vous faudra que 2 à 3 mois pour être capable de parler en anglais couramment. 

 

Les conditions du PVT

Avec le PVT, vous aurez la possibilité de travailler sur place en toute légalité afin d’assurer le financement de votre voyage. Ouvert aux jeunes, le PVT a l’avantage de ne pas avoir d’autres restrictions. Aucune expérience professionnelle n’est demandée, pas plus qu’un certain niveau d’études. Il n’est pas non plus nécessaire de prouver vos compétences en langue, même s’il est recommandé d’avoir quelques bases en la matière.

 

Apprécié pour l’autonomie laissée aux participants, le PVT n’impose aucune restriction une fois sur place. Vous aurez la possibilité de voyager partout dans le pays et de travailler de la manière dont vous le souhaitez. En fonction de vos moyens, vous pourrez également suivre des cours de langue ou faire du bénévolat.

 

Aussi pas besoin de trouver un employeur avant de partir. Vous pourrez entrer dans le pays sans problème et trouver (ou non) un job sur place. 

 

Les destinations du programme

A l’heure actuelle, 58 pays dans le monde sont associés à ce dispositif, avec des accords particuliers entre les pays. Pour les Français, 14 destinations sont aujourd’hui envisageables : en Asie (Japon, Corée du Sud, Hong Kong, Taïwan, Russie), en Océanie (Australie, Nouvelle-Zélande), en Amérique du Nord (Canada) et en Amérique latine (Argentine, Chili, Colombie, Mexique, Brésil, Uruguay).



Comment demander un PVT

Pour prétendre au Programme Vacances-Travail, vous devez avoir entre 18 et 30 ans. Les demandes jusqu’à 35 ans sont possibles pour l’Argentine et le Canada et l’Australie. La durée maximale du programme sur place est d’un an en général. 

 

Il existe certaines exceptions : les Français souhaitant résider et travailler au Canada en profitant du dispositif peuvent rester sur place pendant deux années.

 

Il existe certaines conditions pour rester plus longtemps comme en Australie où vous pourrez rester un an de plus si vous participer au farm work

 

Ne ratez pas cette occasion

Encore une fois, le PVT permet de découvrir de nouvelles cultures mais aussi de vous perfectionner dans la pratique de l’anglais (ou d’une autre langue bien sûr). 

 

Mais il y a une limite d’âge ! N’attendez pas le dernier moment et laissez-vous tenter par l’aventure. 

 

Jordan Jeandon

Jordan Jeandon

CMO & CoFondateur

Débloquez votre anglais en 3 mois seulement grâce à la MasterClass Neil Armstrong

Articles récents